La Recherche

Citation du mois


Seul ce qui est sacré vaut la peine d'être profané.

Oscar Wilde dans Le portrait de Dorian Gray (1891)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 026

La revue Chroniques d’architecture, déjà évoquée ici, est riche d’articles critiques, ses éditorialistes proposent des textes souvent engagés dans la défense du métier d’architecte, et rendent compte de l’actualité architecturale avec humeur et humour.

Dans sa série d’articles intitulés « Vous n’en avez pas marre… ? » qu’il développe depuis septembre 2018, Frank Gintrand signe ce mois-ci « Vous n’en avez pas marre… des architectes d’extérieur ? »

aboudabi.jpg

Photographie Mohamed Somji, issue de l’article de Frank Gintrand

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 025

L’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Belleville propose une conférence intitulée « S’approcher au plus près des choses » jeudi 4 avril 2019 à 18H30.

(suite…)

Séminaire Usages et Ambiances pour habiter -Le sacré-

 

lundi 18 mars 2019


LA CHAMBRE, UNE AFFAIRE D’ÉTAT


Jean-Pierre Constant

Professeur d’histoire des styles à l’École Camondo, titulaire d’un doctorat sur les collections contrastées de François Mauriac, auteur d’un récent Guide des styles (Hachette)

Ecole Camondo – 18h30

La Chambre, une affaire d’État.

Quoique la chambre ne soit « chambre » que s’il y a lit. En somme, elle n’existe… pas.

Nous ne sommes pas, c’est connu, égaux devant le sommeil, sinon éternel. Un lit est-il seulement fait pour dormir ? La « chambre », son histoire et ses méandres protocolaires en témoignent particulièrement.
On s’étend selon son rang, plus que selon ses besoins. Pour se montrer. Se divertir…
Si l’on n’est pas une « bête de somme ».

(suite…)

Périscope#002

DESSINPERISCOPE.jpg

Illustration Margaret Iragui

éditorial

2019 ne serait-elle pas l’année de l’architecture intérieure ? Celle pendant laquelle les bases d’une théorisation de la discipline se mettraient en place. Les indices ne manquent pas, la tendance est forte, les voyants sont au rouge vif. Périscope ne sait plus où tourner ses siphons, ses mouchards, ses mouches, la machine s’emballe !

Mais quel plaisir, quelle satisfaction intellectuelle : l’architecture intérieure ça existe et de plus en plus dans le domaine scientifique !
L’école Camondo s’associe avec l’école d’architecture de Versailles, l’École Normale Supérieure, le Politecnico de Milan et l’Archivio del Moderno pour l’organisation d’un colloque scientifique consacré aux intérieurs, l’Université Paris 8 et l’école d’architecture de Paris Malaquais lance un call papers à propos du design d’espace et de la scénographie, pendant que les théoriciens, enseignants et chercheurs de la HEAD de Genève publient un ouvrage fondateur d’une théorie de l’architecture de l’intérieur, préfigurant l’ouverture d’un Master dans la même discipline, d’ailleurs, en partenariat avec l’école Camondo. C’est cette semaine (nous écrivons le dernier jour de février 2019) que se réunissent aussi et à Berlin, quelques grandes écoles d’architecture intérieure afin de fonder une plateforme européenne consacrée à l’enseignement et à la recherche de tous les intérieurs : architecture, design et décoration…
Hasard objectif (1) ou lecture subjective : le colloque Les intérieurs aujourd’hui se déroulera les 11 et 12 octobre 2019, soit exactement (à 20 jours près… mais on n’est pas à cela près pour une discipline qui n’existe pas 75 ans après l’ouverture de l’école Camondo, qui s’appelait encore (mais pas pour très longtemps) le Centre d’Art et de Techniques, une sorte de moyen terme entre Arts et Métiers et Arts & Crafts. C’est aussi il y a 50 ans que cette même école a adopté la terminologie architecture intérieure pour son enseignement, pour son diplôme, pour le métier auquel elle forme.
L’intitulé du colloque, Les intérieurs aujourd’hui, fait aussi directement référence, avec un évident mais assumé manque d’humilité, au texte polémique et fondateur d’un des pères de l’architecture du XXe siècle (2). Voilà une manière ambitieuse de poser les bases d’une théorisation de cette discipline qui continue de se chercher. En témoignent les événements scientifiques repérés et mentionnés dans Périscope #002, où de l’architecture, à l’allestimento, en passant par le design d’espace, l’architecture, le paysage ou l’urbanisme, on découvre et redécouvre comment les mots révèlent les incertitudes, les glissements et les flottements, et, en creux, l’urgence qu’il y a à définir et à connaître la discipline de l’architecture intérieure selon une démarche heuristique et des méthodes scientifiques.
Vive la recherche !

Lire Périscope#002

 

(1) André Breton, Nadja, 1928

(2) L’art décoratif aujourd’hui, Le Corbusier, Paris, G. Grès – L’Esprit Nouveau, 1925

 

Revue du mois 008

Les Cahiers de la recherche architecturale, urbaine et paysagère ont sorti leur troisième numéro en ligne, consacré à la numérisation des espaces.

Logotype CRAUP copy

(suite…)

Kit ou (en) double (file)

Le très fameux MIT s’intéresse à IKEA.

La recherche en design de technologie de pointe est une spécialité de cette grande université, dont l’attention a cette fois été retenue par le projet d’architectures mobiles autonomes de la marque suédoise.

ikeamit.jpg

Dans un article paru dans la MIT technology review, on peut observer les prototypes de véhicules destinés à abriter des chambres d’hôtel, des cafés, des bureaux, des lieux de rencontre, une infirmerie, autant de petites architectures d’intérieur sur roues, produites par l’Ikea Research Lab.

L’idée est de lever, une fois mise au point la circulation de véhicules sans chauffeur, l’obstacle à la mobilité permanente, quelle que soit l’activité humaine.

Se rendre au travail tout en restant dans son lit à roulettes peut-être ?

Se garer en double file tout en préparant une omelette dans sa cuisine à roulettes?

Le design se prend pour un cahier des charges

En mars 2018 eut lieu le colloque La place de l’usager en design, organisé par le laboratoire de recherche PROJEKT de l’Université de Nîmes.

La plateforme DNArchi en établit un compte-rendu en ligne.

(suite…)

Revue du mois 007

Nouvel abonnement à la bibliothèque de l’école Camondo : la revue INfluencia, versions numérique et papier.

(suite…)

Séminaire Usages et Ambiances pour habiter -Le sacré-

 

lundi 18 février 2019


Sur trois figures du surnaturel dans l’art contemporain :

LE CHAMAN, LA SORCIÈRE ET LE SUPER-HÉROS


Julien Verhaeghe

Docteur en Esthétique, critique et commissaire d’exposition

Ecole Camondo – 18h30

Joseph Beuys par Andy Warhol, 1980

De nos jours, un grand nombre de pratiques artistiques s’appuie sur un imaginaire convoquant une idée du surnaturel. Parmi les figures qui reviennent le plus souvent, celle du chaman et de la sorcière : d’une part, de façon à ce que soient sollicités des motifs de l’ordre du rituel, du sacré et de la magie selon des intentions qui sont loin de n’être que purement plastiques. D’autre part, en se substituant aux traits mêmes de l’artiste, c’est-à-dire en assimilant l’acte de création à des croyances populaires, sinon ancestrales.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 024

La preuve, un colloque international, intitulé Les intérieurs aujourd’hui: méthodes de production et d’analyse interdisciplinaires pour une nouvelle approche de l’intérieur est lancé par le LéaV, l’ENS Cachan, l’Archivio del Moderno (Academia di architettura, Université de la Suisse italienne) et le Politecnico di Milano (Département d’Architecture et Etudes Urbaines – DAStU) et… l’école Camondo !

(suite…)

Facebook de la bibliothèque

Tous les articles

Follow La Recherche on WordPress.com