La Recherche

Accueil » Billets de la bibliothèque » Marc Emery 1934-2014

Marc Emery 1934-2014

Citation du mois


(…) Il est du principe de l’œuvre d’art d’avoir toujours été reproductible.

Walter Benjamin

dans L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique

Autres définitions du design et de l'architecture sur la page Citations

Contribution pour une biographie de Marc Emery

Né en 1934, Marc Emery fait son service militaire en Algérie, comme assistant du photographe Claude Palmer. Proche du mouvement lettriste et des surréalistes, Claude Palmer l’introduira plus tard au situationnisme.

Après avoir mis au point les plans d’exécution du Couvent Sainte-Marie de la Tourette et du Pavillon du Brésil de la Cité internationale universitaire de Paris, deux réalisations signées par Le Corbusier, Marc Emery se rend aux Etats-Unis. Bénéficiaire d’une bourse à l’Université de Philadelphie en Pennsylvanie, il y obtient un master en architecture et un master en planification urbaine.

Georges-Robert Le Ricolais (1884-1977) y est enseignant et tente d’attirer dans ce lieu des étudiants français. Marc Emery y découvre l’enseignement de Louis Kahn, et rencontre Denise Scott Brown, enseignante en même temps qu’étudiante. Il restera durablement en contact avec elle, ainsi qu’avec son mari Robert Venturi.

De retour en France dans les années 1960, il intègre le Béru (Bureau d’études et de recherches urbaines), une structure créée par Max Stern. Cette expérience fera de lui un consultant international recherché en matière d’urbanisme. Oscar Niemeyer (1907-2012) est appelé à concevoir l’université d’Haïfa en Israël en 1963-1964, c’est Marc Emery qui lui sert de guide. Une relation de confiance naît entre les deux hommes qui se poursuivra sur plusieurs décennies. Oscar Niemeyer fera souvent appel à lui pour répondre à des programmes d’urbanisme.

En 1967, Marc Emery est approché par Architecture d’Aujourd’hui. Il en devient le rédacteur en chef de 1968 à 1972, puis à nouveau entre 1974 et 1987. Entre temps, il fonde la revue Metropolis. En 1998, les éditions Jean-Michel Place qui viennent de racheter (AA), le nomment pendant quelques mois directeur de la rédaction. Marc Emery exerce en parallèle son métier de journaliste en architecture et design (voir plus bas notre contribution pour une bibliographie).

Marc Emery est devenu en 1968, directeur de l’Ecole spéciale d’architecture (ESA), à Paris. Il y fait venir Anatole Kopp (1915-1990) qui lui succède à ce poste dès 1969.

Marc Emery s’est également consacré à des recherches personnelles sur le design industriel et son histoire, qu’il a enseigné à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs (Ensad).

Durant l’été 2014, Marc Emery a légué une partie de sa collection d’ouvrages sur l’architecture et le design à la bibliothèque de l’école Camondo.

Décès de Marc Emery le 25 novembre 2014, Jean-Jacques Larochelle lui consacre un article dans Le Monde du 8 décembre 2014 : Marc Emery (1934-2014), architecte et homme de presse dont le présent article s’inspire largement.

Contribution pour une bibliographie de Marc Emery

-Un siècle d’Architecture moderne en France, Horizons de France,1971

Mallet-Stevens, Paris, Firmin-Didot, 1971

-Oeuvres récentes de Roger Taillibert: l’architecture et la révolution des formes, Marc Emery, René Huyghe, Paris, Metropolis, 1977

-Réhabilitation urbaine et interdisciplinarité: cas de La Chaux-de-Fonds, Lausanne, EPFL, 1978

-Furniture by Architects, New York, Harry N. Abrams, 1983

-Guide Architecture en France: 1945-1983, avec Patrice Goulet, Paris, L’architecture d’aujourd’hui-L’expansion, 1983

-Pessac de Le Corbusier, ouvrage collectif, Paris, Dunod, 1985

-Paris moderne, Paris, L’Equerre, 1986

-Chapitre sur l’architecture de Les années 30 d’Anne Bony tome 2, Paris, éditions du Regard, 1987

-Chapitre sur l’architecture de Les années 20 d’Anne Bony tome 2, Paris, éditions du Regard, 1989

-Charles-Edouard Jeanneret Le Corbusier: la construction des villes: genèse et devenir d’un ouvrage écrit de 1910 à 1915 et laissé inachevé par Charles-Edouard Jeanneret-Gris dit Le Corbusier, Lausanne, 1992

-L’architecture en question: 15 entretiens avec des architectes, Marc Emery et Marianne Brausch, Paris, Le Moniteur, 1996

-Innovations durables, une autre architecture française, Berlin, Birkhäuser, 2002

-Atelier d’art urbain, Milan, Arca, 2002

-Jean-Marc Ibos, Myrto Vitart, Rome, Carte Segrete, 2004

-Dernières nouvelles, Marc Emery, Sophie Nemoz, Paul Ardenne, Bruxelles, AAM, 2008

-Préfacier de Hangar A380: 234 Architecture, sous la direction de Luciana Ravel, Bruxelles, AAM, 2009

-Jean-Yves Barrier: architecte et urbaniste, Londres, Axel Menges, 2009

-Global architecture: Chabanne et partenaires, Bruxelles, AAM, 2011

 

Autres publications:

-La Chaux-de-Fonds et Jeanneret (avant Le Corbusier), [exposition organisée par le Comité officiel des manifestations du centenaire, Musée des beaux-arts, La Chaux-de-Fonds; en collaboration avec la Fondation Le Corbusier, Paris / conception: Marc Emery, Sylviane Ramseyer], 1987. Texte du dépliant publié à l’occasion de cette exposition

Marc Emery a également signé de nombreux articles dans différents périodiques : Architecture intérieure Créé (à partir du numéro 216, janvier 1987), Le Figaro, Jardin des Modes, Empreinte, Scoope, dirigea L’architecture d’aujourd’hui et fut le fondateur de la revue Metropolis

 

Ouvrages et articles signés Marc Emery disponibles à l’Ecole Camondo


sans commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :