La Recherche

Accueil » Histoire de l'Ecole » Contribution pour une histoire de l’école Camondo 001

Contribution pour une histoire de l’école Camondo 001

Citation du mois


(…) Il est du principe de l’œuvre d’art d’avoir toujours été reproductible.

Walter Benjamin

dans L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique

Autres définitions du design et de l'architecture sur la page Citations

La littérature concernant l’école Camondo est rare, il y est fait allusion dans les ouvrages consacrés aux Arts Décoratifs et à l’histoire de l’Union Centrale des Arts Décoratifs (UCAD) mais sans développement; elle est parfois mentionnée par d’anciens étudiants au cours d’interviews diffusés dans la presse ou autres médias à propos de leur carrière de designer ou d’architecte d’intérieur, mais aucune monographie ou article conséquent n’ont encore été consacrés à l’histoire de l’école Camondo.

Les archives de l’Ecole (1) semblent avoir mystérieusement disparu, si tant est qu’elles aient eu un jour une existence effective. Les politiques d’archivage au cours des années furent sans doute à peu près inexistantes, les désherbages sauvages lors des déménagements ou d’opérations de gain de place furent, eux, sans doute bien réels, et très peu de documents primaires restent à ce jour à notre disposition.

Ces difficultés rencontrées pour l’élaboration d’une histoire de l’école Camondo constituent en elles-mêmes la nécessité de la conduite de ce projet.

L’école de perfectionnement pour les artistes décorateurs de l’Union centrale des arts décoratifs, Centre d’art et de techniques (C.A.T.) qui deviendra l’école Camondo, s’ouvre au 63 rue de Monceau, en 1944 (2), dans les locaux de l’hôtel particulier Nissim de Camondo.

Le document que nous diffusons ci-dessous -le plus ancien parmi ceux produits directement par l’administration de l’école à notre disposition à ce jour- est une plaquette promotionnelle imprimée que l’on suppose de l’année 1945, annotée pour, on le suppose également, la même plaquette mise à jour pour l’année 1946 :

Fiche_CAT
On y apprend que le directeur d’alors est M Pierre Lardin (3), que l’examen d’entrée comportera 3 épreuves à l’issue desquelles 20 élèves seront admis, que l’enseignement portera sur 2 années, que les frais de scolarité seront de 1500 Frcs par trimestre, et qu’un diplôme de l’UCAD sera décerné en fonction des résultats des étudiants sous le régime du contrôle continu.

On comprend par les annotations manuscrites que la direction d’alors a souhaité que l’examen d’entrée comporte 3 épreuves en 1946 plutôt que 2 en 1945, que les inscriptions et l’examen auront lieu en juin plutôt qu’en septembre et octobre en 1945, que la rentrée pédagogique aura lieu le 4 novembre 1946, et que des expositions des meilleurs travaux d’étudiants sont programmées pour les mois de juin et juillet 1946.

Il s’agit cependant manifestement d’un document de travail, et n’avons pas à notre disposition pour le moment de plaquette d’information définitive de ces premières années d’existence de l’école Camondo.

Ce premier article initie une série qui sera notamment nourrie de documents exhumés des archives des Arts Décoratifs, et son titre, Contribution pour une histoire de l’école Camondo 001 laisse entendre par sa typologie numérotée que nous pourrions avoir l’ambition d’aller jusqu’à 999 articles. Nous nous en laissons en tout cas la possibilité, et à raison d’un article par mois, donnons rendez-vous aux lecteurs, pour synthèse conclusive de cette histoire, en janvier 2098.

Bertrand Ehrhart

  • (1) Elise Barzun, archiviste des Arts Décoratifs communique à la bibliothèque de l’Ecole les documents épars qu’elle retrouve dans les réserves et autres locaux des Arts Décoratifs.
  • (2) Nous sommes cependant à la recherche d’un document officiel de l’UCAD pour établir une date exacte de création du Centre d’art et de techniques.
  • (3) Ancien de l’Ecole Boulle, graveur, ferronnier, joaillier, verrier, enseignant des métiers d’art, nous reviendrons sur cette personnalité dans de prochains articles consacrés aux directions pédagogiques successives de l’école Camondo.

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :