La Recherche

Accueil » Billets critiques » Choron japonais

Choron japonais

Citation du mois


(…) Il est du principe de l’œuvre d’art d’avoir toujours été reproductible.

Walter Benjamin

dans L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique

Autres définitions du design et de l'architecture sur la page Citations

Au Palais de Tokyo à Paris, l’exposition Le bord des mondes présente notamment le travail de Kenji Kawakami.

Le bord des mondes réunit des créateurs de tous genres, de toutes origines et de tous milieux, mais issus de champs plutôt éloignés du monde de l’art tel que l’histoire et le marché ont façonné l’acception que l’on peut en avoir aujourd’hui.

Mais parmi les créateurs sélectionnés pour cet événement, il en est un qui retient particulièrement notre attention tant son oeuvre est séduisante. Il faut aller voir le travail de Kenji Kawamaki, inventeur génial, capable mettre en forme les idées les plus loufoques et les plus hilarantes:

Un casque équipé de ventouses pour siestes improvisées, du beurre en stick, des pantoufles ramasse-miette, etc.

Chaque objet est conçu en fonction d’une difficulté humaine à résoudre -il produit souvent des prothèses-, et possède sa fonction bien définie; la forme et la mécanique de chaque objet sont toujours efficaces, techniquement au point et ergonomiques; déconnectés de tout sens commun, ces objets dégagent ensemble une poésie particulière.

Il s’agit donc de design !

On pense au travail de Carelman, inventeur brillant des fameux objets introuvables, avec cette différence que les machines et dispositifs de Kawakami sont réalisés pour permettre une utilisation, absurde et drôle, mais effective.

Le professeur Choron, qui lui aussi fut une espèce de néo dada, avec son échelle à cueillir les fraises des bois, n’est pas battu, mais il s’en faut de peu.

Exposition Le bord des monde, Paris, Palais de Tokyo, jusqu’au 17 mai 2015

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :