La Recherche

Accueil » Billets de la bibliothèque

Category Archives: Billets de la bibliothèque

Citation du mois


(…) Il est du principe de l’œuvre d’art d’avoir toujours été reproductible.

Walter Benjamin

dans L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique

Autres définitions du design et de l'architecture sur la page Citations

Tous les articles

Catalogues d’expositions de la Fondation EDF

Le fonds de la bibliothèque de l’Ecole s’enrichit d’un don de la Fondation EDF.

(suite…)

Revues de Printemps

Chers étudiants, chers enseignants,

Plus de 60 nouveaux ouvrages à la bibliothèque de l’école Camondo :

(suite…)

Avis de passage

Exposition Claude Courtecuisse galerie Malebranche, 11 rue Malebranche à Paris 5e du 8 au 25 mars 2017.

(suite…)

Don Marion Tournon-Branly (1924-2016)

Marion Tournon-Branly est née le 23 septembre 1924 à Paris. Fille de l’architecte Paul Tournon et de l’artiste peintre Élisabeth Branly, elle étudie à l’ENSBA et est diplômée DPLG en 1948.

(suite…)

Bauhaus en ligne

Le site monoskop.org propose de très nombreuses bibliographies en architecture, art, photographie, cinéma et sciences humaines.

(suite…)

Don Dominique Averland 2016

Nous l’écrivions avant l’été, Dominique Averland avait coutume d’apporter des pans de sa bibliothèque personnelle pour nourrir la culture du projet de ses étudiants.

(suite…)

Contribution pour une histoire de l’école Camondo 016

Ethel Leon, enseignante chercheuse à l’Université de Sao Paulo et historienne du design, signe une monographie consacrée à Michel Arnoult, élève au Centre d’art et de techniques (CAT) l’année de sa création en 1944, et diplômé en 1946.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 014

Carine Olliver est l’auteur d’un article paru dans la Revue française de sociologie en 2012 intitulé Division du travail et concurrences sur le marché de l’architecture d’intérieur : Propositions pour une analyse des formes des groupes professionnels.

Cette étude sociologique des professionnels de l’architecture intérieure est riche en enseignements, nous vous en proposons un résumé :

(suite…)

Roger Tallon !

Les Arts Décoratifs consacrent une exposition rétrospective à Roger Tallon (1929-2011) du 8 septembre 2016 au 8 janvier 2017, orchestrée par Dominique Forest, conservatrice au département XXe du Musée, et par Françoise Jollant-Kneebone.

(suite…)

Dominique

C'est peu dire que depuis 1989 la personnalité de Dominique Averland a coïncidé avec celle de l'école Camondo.

Est-ce que Dominique a embrassé le projet de l'école au point d'en faire le sien ?
Est-ce que son itinéraire de sculpteur et de "boulliste" le prédestinait à cette école au projet si particulier : bâtir un enseignement sur deux fondements, deux disciplines distinctes, l'architecture intérieure et le design ?
Le fait est que son énorme appétit de connaissance de l'architecture à la mode, du design à la musique, de la littérature aux arts vivants, en faisait un puits de science pour tous.
Si son refus des frontières en a fait un maître d'œuvre reconnu dans maints domaines, partout en France, il en faisait une incarnation particulièrement forte du projet pédagogique de l'école Camondo.
Il était d'ailleurs le modèle de créateur transversal que l'Ecole cherche à former, autant architecte que scénographe, designer qu'architecte d'intérieur, technicien que créateur.

Transmettre était devenu pour Dominique plus qu'une mission ou une démarche. C'était devenu un mode de vie, une façon de réfléchir, un élan.
Transmettre à tous, à ses étudiants, aux nombreux jeunes professionnels qu'il a lancés, aux nombreux assistants qu'il a formés, à ses proches, à ses clients, à ses fidèles entreprises. Chaque échange étant pour Dominique l'occasion d'une discussion, d'une anecdote, d'une explication.
Transmettre une approche et non des recettes. Une façon de réfléchir, d'interroger le projet plutôt que des solutions. 

Et donner, prendre le temps, montrer, raconter, prêter. 
Dominique avait réunit une incroyable bibliothèque, mais loin d'être un bibliophile fétichiste, Dominique était un bibliophile prêteur. Ses livres circulaient en permanence, à l'école, à la bibliothèque... Incarnant si bien ce désir de ne rien garder pour lui mais d'accumuler pour les autres.

Emmanuel Bénet
ACHILLE

(suite…)