La Recherche

Accueil » L’architecture intérieure ça n’existe pas

Archives de Catégorie: L’architecture intérieure ça n’existe pas

Citation du mois


Seul ce qui est sacré vaut la peine d'être profané.

Oscar Wilde dans Le portrait de Dorian Gray (1891)

Tous les articles

L’architecture intérieure ça n’existe pas 024

La preuve, un colloque international, intitulé Les intérieurs aujourd’hui: méthodes de production et d’analyse interdisciplinaires pour une nouvelle approche de l’intérieur est lancé par le LéaV, l’ENS Cachan, l’Archivio del Moderno (Academia di architettura, Université de la Suisse italienne) et le Politecnico di Milano (Département d’Architecture et Etudes Urbaines – DAStU) et… l’école Camondo !

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 023

Un thème récurrent sur le média numérique digitalcongo.net : l’architecture intérieure.

En République démocratique du Congo, les architectes d’intérieur sont formés à l’Académie des Beaux-Arts, contrairement aux architectes, qui sont issus de l’Institut supérieur d’architecture et d’urbanisme.

abakinshasa.jpg

Académie des Beaux-Arts de Kinshasa

Monsieur Charles Mbengo, secrétaire académique des Beaux-arts, donne sa définition de l’architecte d’intérieur, qui est selon lui un concepteur des espaces habitables et habités, tandis que le décorateur est fondé à aménager des espaces intérieurs sans les altérer. L’architecte, lui, serait le concepteurs d’espaces nouveaux.

Et de préciser que l’architecte d’intérieur a vocation à l’aménagement et la conception des espaces intérieurs privés ou de travail, des « (…) espaces de vente, magasins, banques, salles d’exposition, restaurants et bars ainsi que les immeubles d’habitation et des bureaux, des ateliers ».

L’ambition de la direction des Beaux-Arts de Kinshasa semble consister à positionner les architectes d’intérieur dans le plan de développement du pays, ainsi que d’affermir leur statut de concepteurs dans ce contexte.

Il est fait allusion dans l’article à un Corps, que l’on suppose autrefois constitué institutionnellement, des architectes d’intérieur, et d’exprimer la volonté des Beaux-Arts de redéfinir et redonner une place officielle à ces praticiens.

Lire l’article Les enseignants de l’ABA déterminés à redynamiser le Corps des architectes d’intérieur

L’architecture intérieure ça n’existe pas 022

En Côte-d’Ivoire non plus.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 021

L’architecture intérieure, c’est comme tout, c’est politique :

Sur le blog Géographies en mouvement, Manouk Borzakian, géographe enseignant chercheur rattaché au laboratoire Espaces, Nature et Culture (ENeC), également rédacteur du blog Géographie et cinéma, décrit une probable conséquence d’un aménagement d’espace sur le débat politique.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 020

On l’avait déjà évoqué ici, les architectes d’intérieur sont aux architectes ce que les psychanalystes sont aux médecins (de l’Ordre).

(suite…)

Périscope

Lettre de la R&D en architecture intérieure

 

MOULIN

 

L’école Camondo s’apprête à fêter ses 75 ans. Cependant, depuis sa première rentrée en octobre 1944, cette école d’enseignement supérieur en architecture intérieure et design a toujours les défauts et les qualités de la jeunesse.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 019

L’architecture intérieure n’existe pas non plus au en République Démocratique du Congo, si l’on en croit la revue numérique DigitalCongo.net.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 018

On connaissait l’intervention de Jean-Pierre Sueur, au Sénat le 16 février 2016, et la réponse de la Ministre de la culture Audrey Azoulay quant à la nécessité d’une reconnaissance professionnelle des architectes d’intérieur.

Le relais politique des architectes d’intérieur ne connaît pas de frontière, puisque, après un sénateur PS, un député LR, Thibault Bazin, s’empare de la question, s’adressant là encore au Ministère de la culture, qui publie sa réponse le 16 janvier 2018.

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 017

La scène se passe en 1955 à Paris, dans l’appartement du boulevard Saint-Germain d’Yvonne et Marcel Moncin. Marcel est architecte décorateur. L’inspecteur de police Lapointe, adjoint de Maigret, engage la conversation avec Yvonne :

(suite…)

L’architecture intérieure ça n’existe pas 016

Le débat au Sénat, le 16 février 2016, portait notamment sur un projet de loi relatif à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine.

La Ministre de la culture Audrey Azoulay répondait aux questions des sénateurs en séance.

En marge des discussions sur les divers amendements apportés au texte, Jean-Pierre Sueur, sénateur PS, prend la parole pour évoquer le statut des architectes d’intérieur :

(suite…)